jeudi 3 décembre 2015

Les chats noirs, toujours victimes des superstitions


Cela peut paraître assez incroyable, mais de nos jours, les chats noirs sont encore les victimes des superstitions.
Un chat noir qui se retrouve dans un refuge doit attendre en moyenne deux fois plus longtemps que les chats de couleurs avant d'être adopté. Je le remarque d'ailleurs régulièrement au refuge où je suis bénévole.
Les futurs adoptants vont spontanément se diriger vers les chats roux, tigrés, ou de couleurs, mais très peu vont aller vers les chats noirs. Pourtant, les chats noirs ont tout autant d'affection à donner que les autres.
Puis parfois la bonne surprise de produit, et des adoptants me disent : << Nous souhaiterions voir vos chats noirs, car pour en avoir eu, nous savons combien ce sont des chats adorables. >>
Pour en fréquenter, je peux vous assurer qu'après avoir caressé un chat noir, il ne m'est jamais arrivé le moindre malheur ! Si je devais les définir, je dirais que les chats noirs sont très intelligents, attachants, câlins et souvent peu difficiles à éduquer.


Ces superstitions qui concernent les chats noirs remontent au Moyen Âge. Il se racontait que les sorcières pouvaient se transformer en chats noirs. Une personne possédant un chat noir était accusée de sorcellerie.
Les pauvres petits félins noirs vont subir les pires actes de cruauté : enterrés vivants, démembrés, brûlés vifs dans des paniers jetés dans des feux... Ces pratiques vont être perpétuées jusqu’au milieu du XVIIIe siècle.
C'est en Europe, au XVIIIe siècle que les mentalités vont évoluer. L'aristocratie va s'intéresser au chat noir et on va le voir apparaître sur différentes peintures. Louis XV avait d'ailleurs une grande passion pour les chats, y compris pour les chats noirs !
De nos jours, il y a encore des superstitions vis-à-vis des chats noirs. Pour tordre le cou à ces méchantes idées, il suffit de passer un peu de temps avec un chat noir. Ces panthères noires si distinguées et gracieuses sont tout bonnement irrésistibles !






12 commentaires:

  1. J'ai craqué immédiatement sur La panthère noire de l'association où j'ai adopté ma petite bouille!
    J'ai toujours rêvé d'un chat noir et ma Thaïs, c'est plus beau chat du monde. Mais c'est vrai que j'ai déjà eu des réflexions dans les transports. "oh il est tout noir, c'est bizarre!"
    Peut importe; moi j'aime les chats noirs!! Mais c'est dommage qu'ils ne soient pas adoptés à cause de ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que ces panthères noires sont craquantes et très belles

      Supprimer
  2. j'ignorais qu'ils étaient si longs à adopter, moi je craque tout de suite. Mon premier chat était tout noir et le dernier de ma maman, un chat adorable qui miaule pas mal (il adore discuter) ronronne tout le temps et adore les gens est d'un noir incroyable ! Une panthère ! Y a un chaton dans tes photos, je me trompe pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement j'en connais aussi qui sont très bavards et proches des gens. Oui il y a une petite chatonne dans mes photos ! C'est la petite Jewel, elle a été adoptée par une bénévole et elle est maintenant très heureuse

      Supprimer
  3. Personnellement, je suis fascinée par les chats noirs. J'en ai eu un, et c'est justement lorsqu'il nous a quitté, que les problèmes ont commencé... (2 accidents, en à peine quelques jours, notamment).
    Dans certaines cultures, on dit de lui qu'il protège les maisons... Tout dépend de l'origine. Je suis triste de voir que ce genre de superstitions soient encore d'actualité ! Ça me peine aussi d'imaginer ce qu'ils ont pu subir jadis... On dit aussi que certains de ces chats noirs possèdent "la marque de l'ange" (la tâche blanche sur le poitrail), les sauvant du démon, en tous les cas au Moyen-Âge, ceux-là étaient "sauvés".
    Je trouve tes photos magnifiques, ils ont tous un poil superbe et un regard hypnotique !
    J'ai croisé la route d'une bénévole qui n'a pas voulu que j'adopte un chat noir... Je voulais le sauver d'une euthanasie et bien qu'il eu été en traitement, et donc pas encore "ouvert" à l'adoption, j'ai pourtant bien expliqué que je pouvais attendre. Que je comprenais qu'il s'agisse d'un chat peureux (j'ai recueilli plus d'un chat maltraité... Je connais leurs réactions plus qu'imprévisibles parfois) mais non, rien n'y a fait. Cette personne préférait quoiqu'il arrive l'euthanasie (dixit ces propres paroles). Je ne te cache pas avoir été scandalisée ! J'ai depuis, toujours eu une pensée pour ce chat...
    Cela dit, je salue ton travail de bénévole ! Et te remercie pour cet article, pourvu qu'il fasse réfléchir !
    J'adore les chats, j'en ai actuellement trois, et quelques-uns qui grattent à la porte de temps en temps. Un chat n'arrive jamais par hasard dans une vie... ;)
    J'espère que ces chats auront une nouvelle vie pleine de câlins et d'amour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle tristesse cette histoire d'euthanasie ! Heureusement les refuges dans lesquels je suis ne pratique pas cette méthode. Certains chats peuvent rester 4 ans au refuge avant d'être adoptés, peu importe le temps que ça prend.
      Je suis bien d'accord avec toi, un chat n'arrive jamais par hasard dans une vie

      Supprimer
    2. Je suis heureuse de lire que les refuges ne sont pas tous comme celui évoqué dans mon commentaire... Merci encore pour eux <3

      Supprimer
  4. ça m'hallucine ces superstitions sur les chats noirs, mais effectivement elles sont parfois encore vivaces. Nous avons un chat noir et le mari sud-américain d'une de mes amies était très perturbé par ça, il ne comprenait pas vraiment pourquoi nous avions choisi un chat noir...

    RépondreSupprimer
  5. Un article très intéressant. Les superstitions ont la vie dure. Ta première photo est magnifique. On ne peut pas se détacher de ce regard.

    Bonne journée :-)
    Veronika

    RépondreSupprimer
  6. Même si je n'étais pas au courant des effets de cette discrimination, je dirais que cela ne me surprend pas vraiment : j'ai pu le constater (avec déception) dans mon entourage familial. Courant septembre 2015, un chat noir s'est enfermé dans le local technique de ma chaudière. Il s'est nourri avec les boules de graisse pour oiseaux. Je ne savais pas qu'il était là... Et puis je l'ai vu maigre comme un clou, alors je l'ai fait manger. Le lendemain, je l'ai emmené chez le vétérinaire : son tatouage indiquait qu'il venait d'Argenteuil, qu'il était de 2002 et que c'était un chat libre. Il a fait un sacré voyage, vu que je vis à côté de Brest ! Bref, on l'a gardé, car qui aurait voulu ce pépère âgé, malade ? Et ma foi, même si la cohabitation avec numéro un (j'ai un autre chat mâle) n'est pas aisée, on adore sa présence et ses "brrrrahhhhhhhh" qui servent de miaulements... Houlà, j'ai été bavarde ! Bref, aimez les chats noirs : ils sont adorables !

    RépondreSupprimer
  7. La première photo est le sosie de ma petite Marley sauf qu'elle n'a pas la tâche blanche ! Marley est mon premier annimal de compagnie depuis que je suis parti de chez mes parents et je ne l'a regrette pour rien au monde. Câlin à volonté et je crois même qu'elle me prend pour sa maman hiihii

    RépondreSupprimer
  8. Sur la première photo c'est le sosie de Marley, s'en la têche blanche ^^. Depuis que j'ai pris mon indépendance, Marley est mon premier animal de compagnie et je peux vous dire que ces câlins à volonté !! Je ne regretterai jamais de l'avoir adopté et je pense qu'elle me comprends quand je lui parle enfin je crois ^^J'ai même parfois l'impression qu'elle me prends pour sa maman ..

    RépondreSupprimer