jeudi 17 octobre 2019

Mon illustration : un modèle Christian Dior Haute Couture de 1992


Cette superbe tenue est un modèle de la collection Christian Dior Haute Couture, de 1992. On retrouve toute l'élégance de la maison Dior.
J'ai réalisé cette illustration de mode au stylo encre noire et au feutre.
Ce tailleur fut créé par le styliste italien Gianfranco Ferré, qui était alors le directeur artistique de la maison Christian Dior. Gianfranco Ferré va occuper cette fonction chez Dior à partir de 1989 jusqu'à fin 1996.
Dans ce tailleur blanc et violet, on retrouve les mythiques codes de la maison Dior : la taille est cintrée, la poitrine est haute, et le grand chapeau à bords larges apporte la touche de sophistication !


La maison Dior est connue dans le monde entier. Elle fut créée en 1947 par le grand couturier français Christian Dior.
Avant d'être un génie de la Haute Couture, Christian Dior fut illustrateur. Il va travailler pour les grandes maisons de l'époque : Nina Ricci, Balenciaga et Schiaparelli, ainsi que pour le Figaro Illustré où il va rencontrer René Gruau.
Le 12 février 1947, le premier défilé de Christian Dior va bouleverser le monde de la mode ! Sa conception de la mode était unique.


dimanche 13 octobre 2019

Illustrateur : René Bouché


René Bouché fut l'un des grands maîtres de l'illustration de mode durant le milieu du XXe siècle. Il va principalement travailler pour l'édition américaine du magazine Vogue.
Le style de l'illustrateur est raffiné, les femmes "René Bouché" sont élégantes et glamours.
René Bouché va connaître un beau succès avec ses illustrations de mode, mais il était également un excellent portraitiste.


René Bouché, de son vrai nom Robert August Buchstein (1906-1963), est un illustrateur de mode et portraitiste français né à Prague.
Il va étudier l'histoire de l'art à Munich. Au milieu des années 1930, il va intégrer l'équipe des illustrateurs des Éditions Condé Nast, basée à Paris.
La carrière de René Bouché va véritablement prendre son essor grâce à ses illustrations en noir et blanc. Le trait de crayon est précis, les silhouettes sont graciles, les illustrations de René Bouché séduisent !
Illustrateur prolifique, il va aussi réaliser des portraits, peindre des huiles sur toiles de célébrités, créer des décors et des costumes pour le théâtre.
Tout au long de sa carrière, René Bouché va enchanter les pages de Vogue !






jeudi 10 octobre 2019

Promenade parisienne


Une promenade dans Paris, en passant par le musée d'Orsay et sa superbe salle des fêtes, puis par la terrasse du musée qui offre une vue dégagée sur le jardin des Tuilerie.
Paris et ses boutiques mode, le savoir-faire à la française.
Déambuler dans Paris est un plaisir dont je ne me prive jamais. Même si je connais cette ville plutôt bien, ses rues, boulevards, impasses et places continuent de me faire rêver.
Les musées offrent toujours de beaux moments culturels, sans oublier cette évasion dans ces salles où les sculptures semblent veiller sur les lieux.








dimanche 6 octobre 2019

Mon illustration : campagne Chloé en 1992 avec le top Karen Mulder


L'illustration de mode est une de mes grandes passions. Une passion qui est née très tôt car j'ai grandi dans l'univers de la mode, pour ensuite y travailler.

J'ai retrouvé d'anciens Vogue des années 90, et en les feuilletant, je suis tombé sur une campagne Chloé en 1992 avec le top model Karen Mulder.
Les années 90 furent la grande époque des top models. Une dizaine de mannequins étaient des stars, reines des podiums et posant pour les plus prestigieuses campagnes publicitaires.
Karen Mulder, sublime Hollandaise, faisait partie de ces grands tops.


Pour cette campagne Chloé en 1992, Karen Mulder porte une tenue aussi élégante que délicate, qui pourrait d'ailleurs être toujours d'actualité car elle possède un style intemporel.
D'une couleur rose-pâle, cette tenue est infiniment glamour.

J'ai réalisé cette illustration de mode à l'encre de Chine et à l'aquarelle.



dimanche 15 septembre 2019

Visite du salon de la Maison Caillebotte, à Yerres


Gustave Caillebotte est un des peintres impressionnistes que j'affectionne le plus, tant par la beauté de ses œuvres que par son parcours et ses nombreuses passions.
La Propriété Caillebotte, à Yerres, permet d'entrer dans l'univers de Gustave Caillebotte car le peintre va y vivre avec sa famille de 1860 à 1879.
Caillebotte va peindre environ 90 toiles de la propriété.
Aujourd'hui, la Propriété Caillebotte est ouverte au public, et l'on peut donc visiter le parc ainsi que la maison.
En 1824, la maison sera transformée en villa de style néo-classique par le restaurateur parisien Pierre-Frédéric Borrel. Lorsque Martial Caillebotte, père de Gustave, va acheter la maison en 1860, il va y faire peu de modifications.
La maison est superbement meublée, dans un style aussi cosy que raffiné.


La Maison Caillebotte permet au public de visiter 12 salles sur 3 niveaux, et parmi ces salles, il y a le très beau salon.
Dans ce salon aux tons verts, on remarque le papier peint polychrome imprimé à la planche qui représente l’histoire de Psyché.
Des fauteuils et canapés confortables sont disposés dans la pièce, et lorsqu'on lève les yeux, on découvre un imposant lustre en cristal de style Empire.
Des guéridons et une table de jeu sont également visibles. La porte-fenêtre offre une jolie vue reposante sur le parc.
Dans ce salon de la Maison Caillebotte, tout invite à la détente.
Adresse : 8 Rue de Concy, 91330 Yerres






vendredi 13 septembre 2019

Le maître Pablo Picasso, la danse, et les ballets russes


Pablo Picasso, grand maître de la peinture, est célèbre pour sa période cubiste et surréaliste, mais il va avoir tout au long de sa vie une passion pour la danse.
Picasso va beaucoup peindre la danse. Il va collaborer avec l'organisateur de spectacles et critique d'art, Serge de Diaghilev, et avec le compositeur, chef d'orchestre et pianiste russe, Igor Stravinsky.
La passion du maître pour la danse va lui permettre de rencontrer la belle danseuse russe Olga Khokhlova, dont-il aura un fils, Paul. Picasso va souvent représenter son petit garçon.


Pablo Picasso (1881-1973), peintre, dessinateur, sculpteur et graveur va avoir une carrière artistique faite de nombreuses périodes et inspirations. La danse fera partie de ses thèmes favoris.
C'est à partir des années 1910 que Picasso participe à la création de décors et de costumes pour différents Ballets russes. 
Lorsque Cocteau présente Picasso à Diaghilev, une solide amitié va s'installer entre les deux hommes. Picasso sera le décorateur de plusieurs Ballets russes de Serge de Diaghilev.
Entre 1917 et 1924, le peintre va s'impliquer dans quatre spectacles : "Parade", "Le Tricorne", "Pulcinella", et "Mercure".
Cette période des années 1920 placée sous le signe de la danse sera heureuse et prolifique pour celui qui est l'un des artistes les plus importants du XXe siècle !





jeudi 12 septembre 2019

Portrait de Grace Kelly : dessin à l'encre de Chine


J'ai réalisé ce portrait de Grace Kelly dans ses jeunes années, lorsqu'elle était une icône d'Hollywood, actrice fétiche d'Hitchcock et référence de toute une génération en matière d'élégance.
Grace Kelly va à seulement 27 ans, mettre un terme à sa carrière afin de devenir la princesse Grace de Monaco. 
Sa vie sera romancée, tout et son contraire sera dit sur cette légende hollywoodienne.
Son visage aux traits délicats m'inspire beaucoup, c'est pourquoi j'aime le dessiner.
J'ai réalisé ce portrait de Grace Kelly à l'encre de Chine.


Sur papier Canson épais, au format 24x32 cm, j'ai dessiné la belle actrice à la coiffure toujours impeccable et au regard lointain.
C'est d'ailleurs ce qui caractérise Miss Kelly, ce regard souvent absent, comme tourné vers l'intérieur. Ce visage parfait cachait peut-être une réalité moins parfaite.
Grace Kelly est définitivement un superbe modèle pour un portrait.



mardi 10 septembre 2019

Visite de la galerie des impressionnistes du musée d’Orsay


Le musée d'Orsay et les impressionnistes. Il est impossible de ne pas associer ce grand musée à ces célèbres peintres.
Avec près de 1100 toiles, le musée d'Orsay, qui est situé dans le 7e arrondissement de Paris, possède la plus importante collection de peintures impressionnistes et post-impressionnistes au monde.
Toutes ces œuvres sont présentées au public dans, la galerie des impressionnistes, d'immenses pièces en enfilade.
Les plus grands noms de l'impressionnisme sont là, et l'on se prend à rêver devant ses toiles que l'on connaît pour les avoir vus dans des livres et des publicités, ou sur des affiches.
Voir une peinture, en réel, c'est une belle rencontre avec un portrait, un paysage, une nature morte.


Dans cette galerie des impressionnistes, je comprends pourquoi Monet a rencontré et rencontre toujours un si grand succès, tant ses toiles sont fortes et parlantes.
Il puis il y a le coup de pinceau énergique de Cézanne, l'élégance des peintures de Manet, les scènes de vies joyeuses capturées par Renoir.
L’impressionnisme, c'est ce mouvement pictural qui va voir le jour avec l'association d'artistes de la seconde moitié du XIXe siècle vivant en France. Le fameux groupe des impressionnistes !
Si contestés à leurs débuts, ces peintres vont résister aux critiques, peignant avec passion leurs "impressions".
Dans cette galerie des impressionnistes, on découvre un mouvement qui va révolutionner l'histoire de l'art !
Adresse : 1 rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris






dimanche 8 septembre 2019

4 films que j'ai découverts sur Netflix, et beaucoup aimé


Un tour de mes derniers films vus sur Netflix que j'ai beaucoup aimé, et que je conseille.
Il n'est cependant pas indispensable d'avoir Netflix pour voir ces films, ils sont disponibles en DVD et autres supports.
Ce sont des films différents les uns des autres, mais qui ont tous en commun de se laisser regarder avec grand plaisir !
Voici donc ces 4 bons films : 

À la recherche du bonheur. Avec : Will Smith, Thandie Newton, et Jaden Smith. 



Le synopsis du film : Représentant de commerce, Chris Gardner a du mal à gagner sa vie. Sa compagne supporte de moins en moins leur précarité. Elle finit par quitter Chris et leur petit garçon de cinq ans, Christopher.
Seul avec son fils, Chris n'arrive pas à décrocher un emploi. Il obtient finalement un stage dans une grande firme de courtage.
Sans aucune ressource financière, il est expulsé et se retrouve à la rue avec son petit garçon. Ils dorment dans des foyers, des gares, et parfois dans des centres d'accueil.
Chris va tout donner pour refaire surface et sortir de sa situation si précaire.

Mon avis : À la recherche du bonheur est un très beau film magnifiquement interprété par Will Smith.
Inspiré d'une histoire vraie, À la recherche du bonheur, comprend de nombreuses scènes aussi poignantes que réalistes. La relation père-fils est superbe.
C'est aussi un film optimiste et qui peut se révéler très motivant. Chris Gardner touche le fond, mais il garde espoir et continue de se battre pour garder la tête hors de l'eau.
Les deux heures du film passent très vite, et c'est un grand message d'espoir.


Un château en Italie. Avec : Valeria Bruni-Tedeschi, Louis Garrel, Marisa Borini, Filippo Timi, Céline Sallette...


Le synopsis du film : Louise, comédienne, la quarantaine, va rendre visite à son frère malade dans le château familial du Piémont. Elle rencontre par hasard Nathan en tournage sur le dernier film de son père.
Le jeune homme veut séduire cette femme qui l'intrigue. Il va devoir composer avec le monde et la famille de Louise, celui d’une famille de la bourgeoisie industrielle italienne qui se fissure.

Mon avis : Un château en Italie est réalisé par Valeria Bruni-Tedeschi, et il est évident que la réalisatrice s'est fortement inspirée de sa propre vie. Marisa Borini, mère de Valeria Bruni-Tedeschi, interprète d'ailleurs le rôle... de sa mère !
Un château en Italie est un film audacieux, à la mise en scène et au scénario qui sont excellents.
Les personnages sont attachants, et les relations entre Louise et les membres de sa famille sont souvent cocasses ! Il y a de la gravité, de l'humour, de l'espoir.
De nombreux sujets sont abordés : la maternité, la maladie, la mort, le couple, l'amour...
Valeria Bruni-Tedeschi est excellente dans le rôle de Louise, et Louis Garrel est d'une grande justesse. Un film réjouissant !


Blue Jasmine. Avec : Cate Blanchett, Alec Baldwin, Sally Hawkins...


Le synopsis du film : Jasmine, femme mondaine qui fut mariée avec Hal, un homme richissime, vient de perdre toute sa fortune et ses privilèges.
Elle débarque à San Francisco et s’installe dans le modeste appartement de sa soeur Ginger.

Mon avis : Blue Jasmine est une tragi-comédie de Woody Allen. J'aime beaucoup le cinéma de Woody Allen et avec Blue Jasmine il a réalisé un film qui est un vrai bijou !
Blue Jasmine nous fait faire des allers et retours dans la vie de Jasmine, entre son passé fait de richesses et sa nouvelle vie, faite de désillusions et de mélancolie.
J'ai trouvé ce film déchirant à certains moments. Jasmine veut retrouver ses privilèges, étant toujours sur le fil du rasoir, désemparée et terriblement seule.
Cate Blanchett est époustouflante dans ce film, elle est magnifique et toujours crédible.
Blue Jasmine est sans l'ombre d'un doute l'un de mes films préférés de Woody Allen.


Mange Prie Aime. Avec : Julia Roberts, Javier Bardem, Billy Crudup...


Le synopsis du film : Après un douloureux divorce, Liz Gilbert décide de prendre une année sabbatique et de changer de vie.
En quête de trouver un sens à son existence, elle entame un périple qui va l’emmener au bout du monde.
Elle retrouve ou découvre la joie de vivre et l'amitié en Italie, le pouvoir de la prière en Inde, et la paix intérieure ainsi que l’amour à Bali.

Mon avis : Mange Prie Aime est un film profond et qui pose la question de la quête de soi, du bonheur et de la plénitude. Il n'est pourtant jamais moralisateur ou prévisible.
On se rend en Italie, en Inde, puis à Bali, et que les images sont belles ! Les paysages filmés sont sublimes. J'ai adoré faire ces 3 voyages grâce à ce film.
Voilà un voyage au tour du monde qui fait du bien et qui aborde des thèmes importants mais avec douceur.
Julia Roberts incarne son rôle à la perfection, et Javier Bardem est bouleversant. Mange Prie Aime est un film ressourçant !