vendredi 16 novembre 2018

Paris la nuit, peint par Ludwik de Laveaux


Ludwik de Laveaux est un peintre polonais dont la famille était originaire de France. Cet artiste talentueux va beaucoup peindre des vues de Paris, la nuit !
Le Paris nocturne était d'ailleurs la principale source d'inspiration de l'artiste.
La place de l'Opéra, les rues de Paris à peine éclairées, le Moulin Rouge, sont autant de lieux que Ludwik de Laveaux va immortaliser sur ses toiles.
Le style de ce peintre, tout d'abord influencé par l’impressionnisme, va peu à peu évoluer vers l'abstrait, comme en témoigne sa peinture du Moulin Rouge.


Ludwik de Laveaux, de son nom complet Stanislaw Ludwik de Laveaux (1868-1894), est un peintre polonais né à Jaronowice.
Il est issu d’une famille d’origine lorraine installée en Pologne au XVIIIe siècle.
Très tôt attiré par le dessin et la peinture, Ludwik de Laveaux va étudier à l’école des Beaux-Arts de Cracovie puis à l’école des Beaux-Arts de Munich de 1887 à 1889.
Il s'installe en France en 1889, et se passionne pour le Paris nocturne et sa lumière si particulière.
Ludwik de Laveaux n'aura que très peu de temps pour exercer son art, car il décède à seulement 26 ans de la tuberculose.
Il laisse de superbes toiles de ce Paris, la nuit.





jeudi 15 novembre 2018

Oggy, le chat pose devant son portrait : dessin à l'encre de Chine et aquarelle


Oggy est un adorable petit chat de 7 mois qui est au refuge où je suis bénévole. Il fut pris en charge avec ses 3 frères et sa sœur. Un de ses frères et sa sœur sont maintenant adoptés.
C'est un chaton aussi câlin que joueur, et qui possède de jolis yeux dorés.
J'ai trouvé ce matou inspirant, et j'ai décidé de le dessiner à l'encre de Chine et aquarelle. Ce sont deux médiums qui se mélangent parfaitement.
Oggy a pris la pose, étonné de me voir manier porte-plume et pinceaux !


Une fois le dessin terminé, je l'ai montré à mon petit modèle, qui était très intéressé ! Reste à savoir si Monsieur Oggy s'est reconnu ?
En tous les cas, il était intrigué par ce dessin, et il a accepté sans rechigner que je le prenne en photo devant son portrait.
Ce dessin réalisé sur le vif a été très agréable à faire.




mardi 13 novembre 2018

Le passage Saint-Maur, Paris 11e, un Paris champêtre et pittoresque


Le passage Saint-Maur fait partie du quartier de Saint-Ambroise, à Paris. C'est un passage pittoresque qui donne une impression de rue de village.
Situé dans le 11e arrondissement de Paris, le passage Saint-Maur débute au 81 rue Saint-Maur et se termine au 6 passage Saint-Ambroise. La station de métro Rue Saint-Maur est la plus proche de cette voie.
Ce beau passage est très dépaysant, le Paris moderne et agité ne semble plus être qu'un lointain souvenir !
Les immeubles qui entourent le passage sont anciens, certains ayant des façades à pans de bois.


D'une longueur de 100 m et d'une largeur de 4 m, le passage Saint-Maur est entièrement pavé. Plus étonnant, une partie du porche du passage est constituée en pavés de bois !
Le passage porte ce nom du fait de sa proximité avec la rue éponyme qui est un ancien chemin qui conduisait de l'abbaye de Saint-Maur à l'abbaye de Saint-Denis.
En découvrant ce beau passage, j'ai rencontré un petit félin au superbe regard bleu qui a posé avec plaisir !
Ce lieu parisien assez secret est à voir.






vendredi 9 novembre 2018

Une promenade sur le pont Alexandre III, et vues de Paris


Le pont Alexandre III est certainement l'un des plus beaux et des plus spectaculaires ponts des Paris. Il permet de franchir la Seine entre le 7e et le 8e arrondissement de Paris.
Ce pont métallique de 45 mètres de large est composé d'une seule arche de 107 mètres. Il porte le nom du tsar de Russie Alexandre III (1845-1894).
La station de métro Invalides est la plus proche du pont.
Le pont Alexandre III relie l'esplanade des Invalides et l'avenue Winston-Churchill, où se trouvent le Petit Palais et le Grand Palais.
Ce superbe ouvrage traverse la Seine et offre de très belles vues sur les différents monuments Parisiens. On peut voir le Louvre, la tour Eiffel, et les différentes péniches qui glissent sur la Seine.


Inauguré pour l'Exposition universelle de Paris en 1900, le pont Alexandre III fut destiné à symboliser l'amitié franco-russe.
Sa construction sera confiée aux ingénieurs Jean Résal et Amédée Alby, ainsi qu'aux architectes Cassien-Bernard et Gaston Cousin.
Le pont Alexandre III comprend quatre pylônes surmontés de statues en bronze doré et il est illuminé par 32 candélabres en bronze. De nombreuses statues bordent le pont.
Ce majestueux pont est à voir.







mardi 6 novembre 2018

Visite de l'église Saint-Pierre-de-Montrouge, Paris 14e, l'édifice de style romano-byzantin


L'église Saint-Pierre-de-Montrouge est un très bel édifice qui est inscrit aux monuments historiques par un arrêté du 12 juillet 1982.
Située dans le quartier du Petit-Montrouge, dans le 14e arrondissement de Paris, l'église est juste à côté de la station de métro Alésia.
Cette église en meulière sur un lit de béton est de style romano-byzantin. Elle fut construite entre 1863 et 1872 sur les plans de Joseph Auguste Émile Vaudremer.
L'architecture de cette grande église est superbe.


La nef de l'église Saint-Pierre-de-Montrouge est séparée des bas-côtés par des arcades aux chapiteaux corinthiens. Elle est éclairée dans sa partie haute par de grandes fenêtres.
La charpente en bois est spectaculaire et richement décorée.
L'église possède de remarquables vitraux qui laissent passer la lumière, dont certains sont d'un style plus moderne, réalisés dans les années 1947-1948. 
Et enfin il y a l'orgue de tribune, créé par Barker en 1868 et revu par Merklin en 1892.
L'église Saint-Pierre-de-Montrouge contient également de magnifiques peintures et statues.
Adresse : 82 avenue du Général Leclerc, Paris 14e








dimanche 4 novembre 2018

"Forgotten" le thriller sud-coréen bluffant


Habitué aux séries sud-coréennes, je ne suis jamais contre l'idée de passer au cinéma sud-coréen. C'est un cinéma que j'affectionne particulièrement et qui jusqu'à présent, ne m'a jamais déçu !
Avec "Forgotten", un thriller et film à suspense sud-coréen écrit et réalisé par Jang Hang-jun, j'ai été captivé par cette histoire du début à la fin.
J'ai vu ce film sur Netflix (il est sorti le 21 février 2018 sur Netflix). "Forgotten" est une vraie perle rare !


Le synopsis du film : Lorsque son frère revient totalement changé et sans aucun souvenir des 19 derniers jours de son enlèvement, Jin-seok se met en quête de découvrir la vérité.
Le jeune frère veut découvrir les raisons de cet enlèvement et remarque que désormais, son frère a un comportement très étrange.


Mon avis : Les réalisateurs sud-coréens sont de vrais maîtres dans l'art du thriller, et avec "Forgotten", c'est totalement confirmé !
Je trouve, à mon humble avis, que ce film se rapproche beaucoup d'un thriller psychologique. Le suspens est présent tout au long du film, et en tant que spectateur, on a souvent cette curiosité et ces frissons, typiques des bons thrillers !
Jin seok veut comprendre pourquoi son grand frère, qu'il admire tant, est devenu suite à son enlèvement si différent, au point qu'il ne le reconnaît plus.
Le pire, c'est que toute sa famille semble ne se rendre compte de rien, laissant Jin seok seul et désemparé face à cette situation.
Il faut avouer que le grand frère, Yoo-seok, est de plus en plus inquiétant.

Dès les premières minutes, "Forgotten" devient un film addictif, jouant avec les nerfs du spectateur et nous emmenant de rebondissement en rebondissement !
Le scénario est parfaitement bien ficelé et les dialogues et scènes sont intelligents. Il y a de nombreuses scènes touchantes, de l'émotion, et surtout on mène l'enquête en même temps que Jin seok.
Le jeu des acteurs est magique, Ha-neul Kang dans le rôle de Jin seok, et Kim Moo Yeol dans le rôle de Yoo-seok sont excellents.
"Forgotten" nous fait passer par plusieurs sentiments, c'est un film à la fois beau et bluffant !
Si vous ne comprenez pas le coréen, pas d'inquiétude, le film est sous-titré en français.

vendredi 2 novembre 2018

Une balade sur la place Dauphine et son square, Paris 1er


La place Dauphine est une très belle place parisienne de forme triangulaire, qui se trouve entre le Palais de Justice et la place du pont Neuf.
Située dans le 1er arrondissement de Paris, c'est une des plus romantiques places de Paris ! L'ambiance y est douce et sereine, nous sommes dans un Paris ancien et parfaitement conservé.
La station de métro, Pont-Neuf, est toute proche de cette jolie place.
Inscrite au titre des monuments historiques en 1950, la place Dauphine est longue de 102 mètres et large de 67 mètres.
Elle fait partie du quartier de Saint-Germain-l’Auxerrois.


La place Dauphine fut nommée ainsi en l'honneur du Dauphin, le futur roi Louis XIII.
Durant la Révolution française et le Premier Empire, elle fut débaptisée et entre 1792 et 1814, elle portera le nom de "place de Thionville".
Au centre de la place, il y a son square, un espace d'une superficie de 2665 m2. Des bancs invitent les visiteurs et promeneurs à s'y installer et à profiter du charme des lieux !
La place Dauphine est entourée d'immeubles anciens, qui sont pour beaucoup classés. Un endroit parisien à visiter.