vendredi 28 avril 2017

La place du Tertre, Paris 18e, le cœur de Montmartre


Cette fois, nous ne nous rendons pas dans une petite rue secrète mais à la célèbre place du Tertre.
Ceci dit, la place du Tertre et les petites rues ont un lien car de cette place, vous pouvez accéder à de nombreuses rues calmes et verdoyantes, comme la rue Norvins ou encore l'Allée des Brouillards.
La place du Tertre est située sur la butte Montmartre, dans le quartier de Clignancourt du 18e arrondissement de Paris. Les stations de métro Abbesses et Anvers sont les plus proches de la place.
Cette jolie et historique place est au cœur de Montmartre. Elle est incontournable si vous vous rendez à Montmartre !
Les touristes y sont nombreux et la place du Tertre n'est pas l'endroit le plus silencieux de Paris mais elle mérite tout de même la visite.


La place du Tertre est au centre de l'ancien village de Montmartre, à quelques mètres de la basilique du Sacré-Cœur et de l'église Saint-Pierre de Montmartre.
De très nombreux artistes occupent la place et vous proposent de faire votre portrait ou de vous faire un dessin dans le style d'une caricature !
Les chevalets et les toiles exposées sont au centre de la place et l'on est dans une très agréable ambiance artistique. Au début du XXe siècle, de nombreux peintres tels que Picasso et Utrillo y vivaient.
La place du Tertre bénéficie d'une grande renommée, en France comme à l'étranger.






jeudi 27 avril 2017

L'exposition : "Camille Pissarro, le premier des impressionnistes" au musée Marmottan Monet, Paris 16e


Le musée Marmottan Monet présente jusqu'au 2 juillet 2017, la première exposition monographique consacrée à Camille Pissarro depuis 36 ans.
Soixante-quinze chefs-d’œuvre de l'artiste qui proviennent des plus grands musées du monde entier et de collections privées, nous proposent de découvrir ce peintre qui va avoir une place très importante dans le monde des impressionnistes.
Considéré par Cézanne comme étant "le premier des impressionnistes", Camille Pissarro sera très impliqué dans le groupe des impressionnistes et il sera d'ailleurs le seul à participer à l'ensemble des expositions du mouvement.
L'exposition : "Camille Pissarro, le premier des impressionnistes" a donc lieu au musée Marmottan Monet. Ce magnifique hôtel particulier est un parfait endroit pour une exposition de ce type.
Je me suis régalé devant les œuvres de Camille Pissarro, qui est un peintre que j'aime beaucoup, et on passe un excellent moment à contempler les peintures de ce grand artiste.


Jacob Abraham Camille Pissarro, dit Camille Pissarro (1830-1903),
est un peintre impressionniste, puis néo-impressionniste, franco-danois.
Il va beaucoup peindre la vie rurale française, en particulier les paysages et les scènes qui représentent les paysans travaillant dans les champs. Il est également célèbre pour ses peintures de Paris et ses scènes de Montmartre, du Louvre et des Tuileries.
Grand ami de Claude Monet, il sera le maître de Cézanne, d'Henri-Martin Lamotte et de Gauguin, et l'inspirateur de Seurat.
L'œuvre de Camille Pissarro sera en perpétuelle évolution, et c'est ce que l'on peut constater durant le parcours de cette exposition. À partir de 1886, Pissarro va se rapprocher des peintures de Georges Seurat et des néo-impressionnistes.


Le musée Marmottan Monet permet de mieux connaître cet artiste que Zola considérait comme étant : "l'un des trois ou quatre peintres de ce temps".
Les peintures de Pissarro sont apaisantes, sereines, alors que l'artiste était pourtant un homme engagé et militant. Il voulait faire partager à ses semblables les émotions les plus vives.
"Ce fut un père pour moi. C'était un homme à consulter et quelque chose comme le bon Dieu", déclara Cézanne au sujet de Pissarro.

Adresse : Musée Marmottan Monet, 2 Rue Louis Boilly, 75016 Paris


mardi 25 avril 2017

Paris peint par Johan Barthold Jongkind


Johan Barthold Jongkind est un peintre néerlandais qui va passer de nombreuses années à Paris et peindre la ville avec beaucoup d'intérêt.
Ce précurseur de l'impressionnisme avait pour sujets favoris à Paris, les quais de Seine et le quartier de Notre-Dame. Ses clairs de lune et ses vues de Paris vont lui apporter la reconnaissance.
L'artiste admirait beaucoup Jean-Baptiste Camille Corot et l'on retrouve dans ses peintures cette même lumière et cette ambiance si particulière.
Contrairement aux impressionnistes, Johan Barthold Jongkind exécutait ses toiles dans son atelier d'après ses croquis et ses aquarelles réalisés à l'extérieur.
La rue Saint-Séverin, la rue de l'Abbe de l'Epee, la rue Saint-Jacques, Notre Dame vue du quai de la Tournelle... Ces lieux vont être superbement immortalisés par le peintre.


Johan Barthold Jongkind (1819-1891), est un peintre, aquarelliste et graveur né à Lattrop (Pays-Bas).
Il entre à 17 ans à l’académie des beaux-arts de La Haye, dans l'atelier du peintre romantique Andreas Schelfhout. En 1846, il s'installe à Paris au 127, boulevard du Montparnasse et devient l'élève d'Eugène Isabey.
Il expose deux toiles au Salon de 1852 et obtient une médaille de troisième classe parmi les douze décernées.
D'une nature joviale, Johan Barthold Jongkind va se lier d'amitié avec Daubigny, Baudelaire, Nadar, Rousseau, et Corot. Dans les années 1860, il va travailler et exposer avec les peintres de l'école de Barbizon.
Les peintures de l'artiste sont aujourd'hui exposées dans les plus grands musées.






dimanche 23 avril 2017

Visite de l'arboretum de la Vallée-aux-Loups à Châtenay-Malabry


J'ai visité la maison de Chateaubriand à Châtenay-Malabry, il y a quelques années, mais je n'avais pas eu le temps de visiter l'arboretum qui est situé juste en face.
Et bien j'ai pu combler cette lacune il y a quelques jours ! Je ne le regrette pas car l'arboretum de la Vallée-aux-Loups est un endroit aussi superbe que plein de poésie.
La maison de Chateaubriand et l'arboretum de la Vallée-aux-Loups sont situés au cœur du Val d'Aulnay, à Châtenay-Malabry, dans les Hauts-de-Seine.
L'arboretum est le site gratuit le plus visité des Hauts-de-Seine, et il est classé à l'Inventaire des Sites pittoresques. C'est un lieu de promenade magnifique et qui est non loin de Paris. On n'a plus du tout l'impression d'être en Île-de-France tant cet endroit est calme.
L’arboretum offre à ses visiteurs une collection unique de plus de 500 espèces d’arbres et d'arbustes, qui sont répartis avec beaucoup de soin sur une superficie de 13 hectares.


L'arboretum de la Vallée-aux-Loups propose une succession de jardins à thème : le jardin des fruits, le jardin des châtaigniers, le jardin des floraisons, le jardin à l'anglaise...
On découvre les allées sinueuses et les petits ponts, ainsi que les arbres et plantes rares aux exceptionnelles couleurs. La magie opère !
Il y a également une très intéressante et complète exposition permanente de bonsaïs. L'arbre le plus célèbre de l'arboretum est le cèdre pleureur, qui avec ses plus de 14 mètres de hauteur, est devenu l'ancêtre de tous les cèdres bleus pleureurs du monde.
Au cours de la promenade, on se trouve face à un majestueux château du XVIIIe siècle, où la famille Croux a longtemps résidé. Il fut acheté en 1986 par le conseil départemental des Hauts-de-Seine.
Le château fait face à un grand plan d'eau. Pour le côté animalier, il y a quelques moutons d'Ouessant qui broutent paisiblement dans le parc. Tout n'est que beauté et calme dans ce lieu.

Adresse : l'arboretum de la Vallée-aux-Loups, 102 rue de Chateaubriand, 92290 Chatenay-Malabry








vendredi 21 avril 2017

3 bonnes séries découvertes sur Netflix


Véritable vivier de séries, Netflix nous en propose sans cesse de nouvelles, et parmi la sélection, j'ai découvert quelques séries vraiment très sympas.
Des séries très différentes les unes des autres mais j'aime justement cette alternance.
Voici donc 3 séries que j'ai découvertes sur Netflix et que j'ai regardé avec beaucoup de plaisir :

Black Mirror


Le synopsis de la série : Chaque épisode de "Black Mirror" montre la dépendance des hommes vis-à-vis de tout ce qui a un écran.
C'est une série critique sur l'influence et le danger des nouvelles technologies, chaque épisode ayant un casting et un scénario différent.

Mon avis : Il y a maintenant un petit moment que je lis d'excellentes critiques sur "Black Mirror" et c'est pour cette raison que j'ai voulu regarder cette série. Et bien je comprends le pourquoi de ces si bonnes critiques !
"Black Mirror" est une série intelligente et très bien faite. Cette anthologie télévisée britannique créée par Charlie Brooker, mêle science-fiction, drame, et thriller.
Chaque épisode est indépendant des autres, ce qui fait qu'à l'inverse de beaucoup de séries, il n'y a pas une suite logique. J'ai presque eu l'impression de regarder un court métrage à chaque fois.
Les épisodes sont parfaitement réalisés et les scénarios sont tous plus captivants les uns que les autres !
Le rapport entre l'homme et la technologie est abordé sous différentes facettes et c'est toujours traité avec brio. "Black Mirror" est une série à ne pas manquer.


Toi, moi et elle


Le synopsis de la série : Un couple décide d'engager une escort girl pour pimenter leur vie sexuelle, mais les choses prennent un tournant inattendu quand les sentiments s'en mêlent.

Mon avis : Déjà, la force de "Toi, moi et elle" est le fait que l'on s'attache vite aux personnages. Je me suis laissé embarquer très facilement dans ce trio amoureux.
On va entrer dans les vies amoureuses de Jack, Emma et Izzy. Ce couple marié depuis des années, va faire appel à une escort girl afin de pimenter leur histoire qui commence à devenir ennuyeuse.
Sauf que quand les sentiments entrent en jeu, tout se complique ! "Toi, moi et elle" évite les clichés et le côté racoleur, et ça c'est une bonne chose.
Les épisodes sont courts (28 minutes), et ils passent très vite tant on a hâte de connaître la suite.
Enfin, notons que le casting de la série, porté par Greg Poehler, Rachel Blanchard, et Priscilla Faia, fonctionne à la perfection.


My Runway


Le synopsis de la série :
Un mannequin égocentrique et une jeune fille qui rêve de devenir mannequin sont contraints de vivre chacun dans le corps de l’autre jusqu’à ce qu’ils puissent réintégrer leurs propres corps.

Mon avis : Depuis que j'ai découvert la série coréenne "White Nights" dont j'ai été totalement fan, je pars à la découverte des séries coréennes, et dans cette sélection, j'ai regardé la série "My Runway".
C'est une série qui se veut avant tout divertissante et le cahier des charges est rempli ! "My Runway" nous emmène dans l'univers des top models.
Castings, défilés, séances photos, mais aussi déceptions, superficialité... Tout y est ! Cette jeune fille qui intègre le corps d'un homme, et qui plus est celui d'un top model, voilà une situation peu banale.
Les rebondissements s'enchaînent et les situations cocasses aussi !
Le casting est une réussite et les acteurs Kang Dong Ho et Park Ji Yeon donnent une vraie épaisseur à leurs personnages. "My Runway" est une bonne série humoristique.

mercredi 19 avril 2017

Une balade au village Saint-Paul, Paris 4e


Le village Saint-Paul est un vrai havre de tranquillité situé au cœur du Marais. Un ensemble de petits passages et de cours intérieures constituent ce beau village parisien.
Quartier historique et attraction touristique de Paris, il est situé dans le 4e arrondissement de la ville lumière.
Le périmètre du village Saint-Paul est défini par les rues Saint-Paul, Ave Maria, Charlemagne, et les jardins Saint-Paul.
Le village Saint-Paul est célèbre pour ses 200 antiquaires et designers présents et qui vous permettent de dénicher de vrais trésors ! Les passionnés d'antiquités vont adorer l'endroit.
De l'objet ultra raffiné, à l'objet utilitaire, en passant par du très kitsch, il y en a pour tous les goûts.


Ce quartier doit son nom à l'ancienne église Saint-Paul-des-Champs. Le village Saint-Paul est un des plus anciens quartiers de Paris.
Choisi par Charles V comme lieu de résidence en 1360, le village Saint-Paul deviendra la paroisse des Rois de France de 1361-1559. L'endroit sera rénové mais tout en respectant son histoire et son architecture.
Les superbes hôtels particuliers de Sully, de Sens, d'Aumont et de La Marquise de Brinvilliers donnent au lieu beaucoup d'élégance.
C'est un lieu idéal pour flâner, passer du temps dans les boutiques d'antiquités, tout en profitant de la beauté des bâtiments et des petites rues pavées.







lundi 17 avril 2017

Le passage Bourgoin, Paris 13e, un lieu de charme et de détente


Le passage Bourgoin est un véritable lieu de détente et de calme, qui est pourtant situé en plein milieu d'avenues et grandes rues.
Située dans le quartier de la Gare, dans le 13e arrondissement de Paris, le passage Bourgoin a été préservé des travaux de modernisation du quartier. À l'origine voie privée, le passage va entrer dans le domaine public en décembre 1994.
Ce beau passage verdoyant débute au 41 rue du Château-des-Rentiers et se termine au 32 bis rue Nationale. Il est long de 150 mètres.
Afin d'accéder au passage en métro, il faut descendre à la station Porte d'Ivry.


Le passage doit son nom à son ancien propriétaire, Étienne Bourgoin, qui sera tanneur, puis marchand de vin au 114 avenue d'Ivry. C'est en septembre 1879 qu'Étienne Bourgoin va décider de l'ouverture du passage.
Le passage Bourgoin est bordé de maisons basses qui pour certaines possèdent des jardins. Ces maisons furent bâties autour des années 1880 par les artisans ayant acquis les terrains du passage.
Ces maisons souvent édifiées avec des matériaux de récupération sont toutes très différentes et possèdent beaucoup de charme.
En 1983, un projet de ZAC avait prévu la destruction du beau passage. Heureusement, les habitants du secteur obtinrent son classement en zone UL du Plan d'occupation des sols, ce qui le préserve désormais.