dimanche 26 août 2018

"Saimdang, Memoir of Colors", la série sud-coréenne qui retrace la vie de l'artiste Saimdang


Grand fan des séries sud-coréennes, je viens de finir la série "Saimdang, Memoir of Colors", que j'ai pu voir sur Netflix. J'ai eu un vrai coup de cœur pour cette superbe série !
C'est la première fois que je me lance dans une série sud-coréenne historique, et j'ai vraiment aimé cette expérience.
Ce drama revient sur la vie de l'artiste et poète, Saimdang, durant la dynastie Joseon.
Au fil des épisodes, j'ai été passionné par cette série et ses différents personnages.


Le synopsis de la série :
Seo Ji Yun, une professeur d'histoire de l'art vivant à notre époque découvre le mystérieux portrait et le journal intime de Sin Saimdang (1504-1551).
Ce précieux journal concerne la vie de Saimdang et sa relation avec Lee Gyeom, un peintre et calligraphe.
Seo Ji Yun veut faire la lumière sur ce portrait et la vie de Saimdang, mais bien des embuches vont être semées sur son chemin.


Mon avis : C'est la première fois que je regarde une série sud-coréenne à l'esthétique aussi soignée. Chaque cadrage est à la fois superbe et poétique.
Les paysages coréens sont d'une beauté à couper le souffle ! Tout est d'une finesse rare dans "Saimdang, Memoir of Colors". Sans parler des costumes de l'époque de la dynastie Joseon qui sont somptueux.
Les décors sont impressionnants de réalisme et cette entrée de l'histoire de la Corée est très intéressante.

"Saimdang, Memoir of Colors" se présente sous deux époques : la dynastie Joseon, et l'époque actuelle. La série n'en est que plus riche en rebondissements.
Ce drama coréen retrace la vie de l'artiste Sin Saimdang, une poète, peintre et calligraphe coréenne de la dynastie Joseon. Considérée comme un modèle des idéaux confucéens, elle est surnommée "la Mère Sage".
À une époque où la société était fermée aux femmes, Saimdang va lutter pour s'imposer en tant que femme et artiste. Une lutte ferme mais toujours avec une profonde éthique.
Il est certain que la vie de Sin Saimdang est romancée dans la série, mais cela donne des indications sur le parcours qui fut le sien.

Les scènes pendant lesquelles Saimdang peint sont remarquablement filmées et c'est un régal pour les yeux. L'art est pour Saimdang une passion absolue. C'est aussi ce qui lui permettra de s'affranchir.
Les rôles de Saimdang et Seo Ji Yun sont interprétés par une seule et même actrice : Lee Young-Ae. Cette actrice est magnifique et très talentueuse.
Song Seung-Heon, qui interprète le rôle de Lee Gyeom est également excellent. Ces actrices et acteurs coréens sont définitivement doués !
Les musiques ont leur importance et forment une belle adéquation avec les acteurs et les scènes.
"Saimdang, Memoir of Colors" est une série à voir.

3 commentaires:

  1. Je ne suis pas abonnée à Netflix et je ne peux donc voir toutes ces séries...
    J'ai vu il y a quelque temps un film sud-coréen "Mademoiselle" remarquable,j'avais beaucoup aimé,peut-être l'avez-vous vu??

    RépondreSupprimer
  2. Non je n'ai malheureusement pas vu ce film mais je n'en entends que du bien, du coup si l'occasion se présente je ne vais pas manquer de le regarder.

    RépondreSupprimer